VRIGNAUD Laurent Jean-Claude

Pélerinage à JERUSALEM à pied

LAURENT à Toulouse

Salut à tous les amis de la part du pèlerin Laurent

(il est bien temps qu'il donne de ses nouvelles !!)

La dégringolade vers le Sud se termine. Arrivé à Toulouse, je tourne à gauche et je file (façon de parler car je ne me presse pas !) vers Arles.

Toujours aussi exubérant, heureux de vivre... demandez à Alain et Sophie (mes neveux) chez qui je suis et ils vous diront que je tiens la forme. Le pèlerinage est un chemin de guérison et je me conforme à la tradition. Je n'arrive pas à croire que j'ai déjà 'consommé' un dizième de mon beau gâteau. Ne soyez pas étonnés si je ne reviens jamais. Je me sens une âme (si l'âme existe) de pèlerin perpétuel, ce qu'on appelle un gyrovague.

Le temps est ce qu'il est et il me plaît bien. Pluie toute la journée du côté de Libourne (7-04). Je me suis fait copieusement arroser par le haut (les nuages) et le bas (les camions). J'étais un petit peu défraîchi en arrivant au Chateau du Haut Sarpe. Quand Mme Janoueix m'a vu, le lendemain matin, j'étais en 'grande santé'.

Vent froid et même quelques flocons de neige du côté de Duras et Miramont de Guyenne (samedi dernier). Bon, ça fait partie du jeu. Cela ne m'a pas empêché de bien marcher (plus de 90 km en deux jours). Pluie (ou neige) du matin n'arrête pas le pèlerin (celle du soir non plus d'ailleurs).

Les rencontres sont toujours aussi mémorables ! Les gendarmes appelés par des propriétaires inquiets (près de Fleurance le 12-04). Il faut croire que j'inquiéte. Mais je rassure aussi et j'attire la sympathie. A Pellegrue, tout le mondej il a été gentil. Tellement gentil que je suis resté coucher au gîte...

(Petite remarque à l'attention de Pierre Riand: j'ai envie de te conseiller de rejoindre très vite à partir de Saint Jean d'Angély la Voie de Vézelay à Sainte Foy la Grande. Ensuite, tu descends par Pellegrue, La Réorte...etc. Il y a des gîtes et des gens qui savent ce que c'est qu'un pèlerin.)

J'ai fait l'expérience d'une nuit dans une halte pour s.d.f. à Mauvezin (Gers) après m'être vu refuser l'hospitalité par l'Office du Tourisme et le curé. J'y ai passé une très bonne nuit et c'est un de mes bons souvenirs...

J'ai rencontré des pèleri,ns à Lectoure où j'ai dormi au presbytère (chez l'abbé Bourousse). Ils sont toujours aussi étonnants et variés. François le Québéquois (ou Québécois, je ne sais plus), c'est un sacré gaillard ! Tellement grand que ses jambes dépassaient dans l'allée centrale quand il était couché ! Il y avait aussi Marius le Norvégien et une demi-douzaine de Français de l'Ouest.

Gîte à nouveau à L'Isle Jourdain. Une seule autre personne: Françoise la Québécoise de Québec. Nous avons partagé nos victuailles (elle est végétarienne). Elle m'a appris que Radio Camino parlait pas mal de moi en 2002. Elle faisait le pélerinage à partir du Puy et elle m'a reconnu à partir de mes pieds nus. Le monde est petit...

J'enregistre quand cela me passe par bla tête. J'ai pas mal de chants d'oiseaux, de soliloques où je me raconte ce qui m'arrive, d'aboiements de chiens...

Je pense à vous tous. Dites à Raymonde (Merceron) que je pense bien à elle ! A Raymonde de la Faucherie aussi bien sûr, mais j'ai eu La Faucherie au téléphone hier soir...

Mes petits pèlerins sont très présents aussi dans mes pensées. Je suis tellement absorbé par la marche dans le paysage que j'oublie un peu de communiquer. Je vais faire un effort.

Depuis deux jours la température a grimpé. Je me sentais tout ramolli mardi du côté de Lectoure. J'aime tellement le Gers que j'avais envie d'y rester. Comme dans l'Odyssée, le passage au pays des Lotophages... Voilà que je me prends pour Ulysse maintenant. Ben, v'la aut'chose...

Pour Yves; j'ai vu le site. Donc l'information factuelle (nombre de km, dépenses...) passe bien. Voici la suite:

J 06 de Maillé à 19 Bd du 19 Mars 1962, Georges et Michèle 17700 Surgères, 31 km entièrement pieds nus. PK 195. Dépenses 17,45 euros

J 07 de Surgères à Hotel Première Classe Bd de Recouvrance 17100 Saintes 56 km Pieds nus 30 km, pieds vêtus 26 km PK 251 Dépenses 10,35 euros

J 08 de Saintes à Avy (près de Pons), Fabienne et Pascal 26 Rue Charles De Gaulle 17800 Avy 29 km, 18 km pieds nus, 11 km pieds vêtus. PK 280 Dépenses 66,82 euros

J 09 mardi 05-O4 d'Avy à Communauté du Pain de Vie, Croix Gente, Montendre. 35 km entièrement pieds nus. PK 315. Dépenses 12,50 euros

J 10 mercredi 06-04 de Montendre à 8, Rue de Bonin, Cavignac, (Jean-Michel) 30 km (entièrement pieds nus je crois). Dépenses : 26 euros

J 11 07-04 de' Cavignac à Chateau du Hajut Sarpe, famille Janoueix, 33330 St Emilion. 35 km pieds nus. PK 380 Dépenses 25 euros. Pluie et beaucoup de circulation

J 12 08-04 vendredi de St Emilion à Gîte des Pèlerins, Pellegrue 28 km entièrement pieds vêtus (routes rugueuses. J'ai dormi dans le confort hier soir, je me sens ramolli !) PK 408 Dépenses 32 euros

J 13 samedi 09-04 de Pellegrue à Hôtel Ajas, 47380 Tombebeuf 45 km 31 km pieds nus, 14 km pieds vêtus. PK 453 Dépenses 59,75 euros. Temps variable avec giboulées

J 14 dimanche 10-04 de Tombebeuf à Gîte pour pèlerins, dans l'ancien séminaire, route d'Auch 4700 Agen 47 km (plus de 50 avec les égarements et vadrouillages dans Agen). entièrement piedes vêtus. PK 500 .Dépenses 26,90 euros

J 15 lundi 11-04 d'Agen à presbytère (abbé Bourousse) Lectoure (Gers) (gîte de pèlerins) 34 km 7 km pieds nus, 27 pieds vêtus. PK 534. Dépenses: 23,10 euros

J 16 mardi 12-04 de Lectoure à Halte des s.d.f. près des chiottes publiques, place de l'église, Mauvezin (Gers). 35 km 14 km pieds nus, 21 km pieds vêtus. PK 569. Dépenses 16.50 euros

J 17 mercredi 13-04 de Mauvezin à Gîte des Pèlerins, piscine municipale, L'Isle Jourdain (Gers) 25 km pieds vêtus (je m'embourgeoise, je me ramollis !) PK 594. 22.65 euros

J 18 jeudi 14-04 de L'isle Jourdain à 21, Rue Caffarelli à Toulouse (Sophie et Alain) 40 km entièrement pieds vêtus (les entrées de grandes villes sont ingérables pour les pieds nus). PK 634. Démpenses 6.00 euros

Et me voilà arrivé à J 19. Je ne sais toujours pas où je dormirai ce soir et ça m'enchante !

Amitiés à tous !!!

Laurent peregrinos, vagabond, s.d.f.,